À l'origine d'ERODE

La naissance du projet 

À l’origine du projet ERODE, il y a Julien, le fondateur. Un passionné ambitieux. De quoi ? De tout ce qui façonne notre monde : la moto, le design, l’art, le développement des grandes villes, la sociologie, la mobilité, l’architecture, l’économie, la nature, le sport automobile, les sports extrêmes, la technologie, l’innovation, la mode, et surtout, ce qui se situe au cœur de cet écosystème créatif et foisonnant, les gens gavés de talents – parfois cachés. Julien est un motard expérimenté et rider urbain invétéré, qui aime parcourir le monde avec ses engins. Un aventurier aux convictions singulières particulièrement attaché à sa liberté, qui aime se laisser guider par sa créativité. Partout où il se rend, son sac à dos ne le lâche jamais. Étant à la fois casse-cou de nature et bien conscient que nos routes peuvent parfois nous mener de manières prématurée entre quatre planches, Julien en arrive à une conclusion simple mais pleine de sens, pour lui, mais aussi pour beaucoup d’autres personnes tributaires des dangers de la jungle urbaine. Au lieu d’avoir comme plus fidèle compagnon de route, un équipement qui peut lui coûter la vie lors d’un accident, en faire la protection dorsale la plus performante au monde changerait radicalement la donne en cas de pépin.
banner
2016
Lancement du projet
+500
Nombre d'itérations
du premier prototype au sac à dos final
2019
Création de l'entreprise

La problématique identifiée 

Au-delà de ses convictions, ce sont des éléments exogènes qui viendront lui prouver qu’il y a bel est bien un intérêt à créer un sac à dos capable d’offrir une toute nouvelle expérience aux riders. Conjuguer la praticité et la sécurité, le concentrer dans un sac à dos, voilà son objectif. Désormais son temps il le dédiera à solutionner les problèmes de sécurité et de mobilité des utilisateurs de deux roues dans le monde. En gardant toujours en tête ce qui sera l’ADN d’Erode et deviendra la baseline de la marque “RIDE SAFE AND FREE”. Julien a toujours été fasciné par l'entreprenariat. Visionnaire et pragmatique, cela représente pour lui la meilleure façon d’améliorer le monde tout en atteignant ses rêves. Cette conception de la vie lui façonne un état d’esprit lui ouvrant des portes vers l’impossible : comme créer une marque dont l’ambition est d’imaginer des solutions innovantes pour répondre aux futurs enjeux de la mobilité urbaine à l’échelle internationale. Il imagine alors commencer par transformer un produit que l’on a tous chez nous et qui nous accompagne partout où notre esprit d’aventure nous emmène. Ça y est, pour lui tout devient évident, il faut développer un sac à dos minimaliste aux fonctions inédites. 

 La phase de développement 

Agé de 27 ans, à la sortie de ses études, et après quelques jobs peu passionnants, il décide de se lancer dans son projet innovant qu’il nommera quelques mois plus tard « ERODE ». On est en février 2016, l’incubateur Cré’Innov valide sa candidature et accepte de miser sur ses projections en l’intégrant au sein de leurs rangs, au côté d’autres porteurs de projets innovants. Deux ans plus tard, avec quelques euros d’économie en poche et un coup de pouce financier en complément, Julien et ses premiers partenaires arrivent à développer et fabriquer un premier prototype fonctionnel, qui déjà laisse présager un sérieux potentiel. Convaincus du succès du projet, une dizaine de partenaires acceptent de lui accorder leur confiance pour finir le produit. Nous voilà en 2019, la société ERODE est créée, le brevet déposé. Les derniers tests mécaniques révèlent des performances inattendues. 1,7kN de force résiduelle moyenne, c’est ce que le cadran du capteur a affiché après que le sac ait reçu pas moins de 200 impacts sur son banc d’essai. Un niveau de performance comparable aux meilleurs équipements de protection dotés d’un système airbag. Des résultats qui donnent de la confiance au fondateur et ses partenaires. Place à l’industrialisation et à la commercialisation.
Les étapes validées